Nos Libertés est un webmag
libre et sans contraintes,
ouvert aux participations !


Image default

L’épaule est une articulation très flexible et, par conséquent, elle est sensible aux blessures et aux douleurs. L’article traite des différents exercices de l’épaule pour la thérapie physique qui aident à récupérer des problèmes de l’articulation de l’épaule.

L’anatomie de l’articulation de l’épaule en fait l’une des articulations les plus flexibles du corps. Cette articulation permet de déplacer le bras dans un 360° complet et aide également au mouvement de va-et-vient des bras. Bien qu’elle soit très flexible, son anatomie est si compliquée qu’elle rend l’articulation très instable. Elle est donc susceptible de se blesser et de se disloquer, ce qui est très douloureux. Le traitement initial ne recommande que le repos. Ensuite, il est possible de la réhabiliter à l’aide d’exercices de physiothérapie. Ces exercices aident non seulement à se remettre du problème, mais aussi à renforcer les muscles et l’articulation.

physiothérapie

Exercices de kinésithérapie

La thérapie physique n’est rien d’autre qu’un traitement qui implique des exercices, qui aident à la réhabilitation de l’articulation affectée. La plupart d’entre eux impliquent des exercices de renforcement musculaire et des exercices qui améliorent l’amplitude des mouvements. Les exercices de l’épaule se sont avérés très utiles pour relocaliser l’articulation affectée. La luxation ou la blessure de cette articulation est très douloureuse et doit être traitée le plus tôt possible.

Dans un premier temps, le patient doit prendre beaucoup de repos et consommer des médicaments prescrits par le médecin. La thérapie physique ne doit être effectuée que lorsque l’articulation est devenue assez forte pour être étirée. Donnés ci-dessous sont quelques-uns des exercices de stabilisation qui aident à améliorer la flexibilité et à augmenter l’amplitude des mouvements de l’articulation affectée.

Exercice 1

Asseyez-vous sur une chaise et posez votre bras non affecté sur votre cuisse. Gardez le dos droit, levez votre bras affecté vers l’extérieur ; gardez le coude droit et orientez la paume vers le bas. Veillez à ne pas hausser les épaules. Maintenant, levez vos bras pour les amener au niveau des épaules, puis redescendez-les pour former un arc à angle droit. Répétez cet exercice 3 fois de plus et faites une série 3 fois par jour.

Exercice 2

Cet exercice permet de soulager la douleur. Tout d’abord, allongez-vous sur le ventre, et positionnez-vous au bord du lit de façon à ce que le bras affecté pende par-dessus le bord du lit. Laissez le bras affecté pendre librement et laissez tomber l’omoplate. Maintenant, déplacez lentement votre bras vers l’avant et vers l’arrière sans utiliser les muscles du cou. Au début, vous ressentirez une douleur vive dans votre articulation. Mais l’intensité de la douleur finira par diminuer. Augmentez l’angle de balancement étape par étape et augmentez également le temps de balancement.

Exercice 3

Pour réaliser cet exercice, vous pouvez vous asseoir sur une chaise, ou vous tenir debout en position verticale. Soutenez votre bras affecté en plaçant son coude sur la paume de l’autre main. Maintenant, il suffit de déplacer l’avant-bras dans un mouvement de va-et-vient. Faites cet exercice 5 fois. De nouveau, mettez-vous dans la position initiale et déplacez le bras d’un côté à l’autre.

Exercice 4

Sortez en position verticale, le dos appuyé contre le mur. Accrochez vos bras vers vos côtés et gardez une distance de largeur de hanches entre vos jambes. Placez la paume du bras concerné sur la surface du mur et poussez-le vers l’arrière dans le mur. Maintenez la position pendant 5 comptes, puis relâchez le bras. Répétez l’exercice 10 fois de plus.

Il est recommandé d’effectuer les exercices de kinésithérapie pour l’épaule uniquement lorsque le médecin le suggère. Il peut arriver que l’articulation soit faible et ne supporte pas les étirements subis lors de l’exécution des exercices.

Disclaimer : Cet article n’a qu’un but informatif et ne doit pas remplacer l’avis d’un médecin expert.

A lire aussi

Comment choisir un bon chirurgien LASIK, accompli et digne de confiance

Alice Bélland Muller

Comment enseigner à un bébé dans l’utérus

Comment inverser naturellement l’athérosclérose

Alice Bélland Muller

Comment apaiser les ganglions lymphatiques gonflés du cou

Abigail Bellemaure

Laissez un commentaire