Nos Libertés est un webmag
libre et sans contraintes,
ouvert aux participations !


Image default

Avec les progrès notables réalisés dans le traitement du cancer, le taux de survie à la leucémie s’est considérablement amélioré au cours des quatre dernières décennies. Dans les années 1960, le taux de survie à cinq ans n’était que de 14 %, alors qu’il est passé à plus de 40 % selon les données statistiques actuelles.

La leucémie est une forme grave de cancer, qui débute dans les cellules responsables de la formation des cellules sanguines. Le terme  » leucémie  » est donné en raison du fait que le nombre de globules blancs d’un patient leucémique augmente considérablement. Chez un individu sain, les globules rouges (GR) et les globules blancs (GB) sont formés à partir des cellules souches de la moelle osseuse, chaque fois que l’organisme en a besoin. En revanche, chez un patient atteint de leucémie, les cellules sanguines prolifèrent anormalement, ce qui entraîne une production accrue de cellules sanguines dysfonctionnelles. Le taux de survie des patients atteints de leucémie est très faible, l’enrôlant ainsi comme l’une des formes de cancer les plus mortelles.

Classification de la leucémie

Pour faire simple, la leucémie est un terme générique qui englobe plusieurs types de cancer du sang. La classification de la leucémie se fait en fonction du type de cellules sanguines qui sont touchées et de la progression de la maladie. Alors que la leucémie aiguë se traduit par une prolifération rapide des cellules sanguines cancéreuses, la leucémie chronique entraîne une production progressive de ces mêmes cellules. Pour une meilleure compréhension, les différents types de leucémies sont donnés ci-dessous.

  • La leucémie lymphocytaire chronique (LLC) : La majorité des patients adultes sont diagnostiqués avec une LLC. Ici, ce sont les cellules lymphocytaires (un type de globules blancs) qui sont touchées.
  • La leucémie myéloïde chronique (LMC) : Dans la LMC, les cellules myéloïdes (un type de GB) sont touchées. Dans la plupart des cas, cette forme de cancer touche également les adultes.
  • La leucémie lymphocytaire aiguë (LLA) : C’est le type de leucémie le plus fréquemment diagnostiqué chez les enfants. Elle affecte les cellules lymphocytaires et progresse rapidement.
  • La leucémie myéloïde aiguë (LMA) : Dans le type LMA, les cellules myéloïdes sont touchées et les symptômes s’aggravent très rapidement. Elle touche aussi bien les enfants que les adultes.

leucémie

Taux de survie des patients atteints de leucémie

On considère que l’espérance de vie moyenne des patients atteints de leucémie est de cinq ans après le diagnostic. Les taux de survie des leucémiques sont estimés, selon qu’un patient peut vivre cinq ans ou non après avoir subi un traitement. Le traitement de la leucémie se fait par l’administration d’une chimiothérapie et d’autres médicaments.

Chez certains patients, une intervention qui implique une radiothérapie a donné des résultats rapides. Si nécessaire, le médecin peut recommander une greffe de moelle osseuse pour traiter la leucémie. En dehors des options de traitement, le taux de survie diffère en fonction de l’âge du patient et du type de leucémie, ce qui est discuté ci-dessous.

Taux de survie chez les enfants

Les enfants sont les plus sensibles au type de leucémie aiguë, en particulier la LAL. Pour les enfants atteints de LAL, le taux de survie à cinq ans est d’environ 80 % après avoir préconisé une chimiothérapie. En revanche, pour les enfants atteints de LMA, le taux de survie à cinq ans est faible, inférieur à 40 %.

Il s’agit d’un taux de survie élevé.

Taux de survie chez les adultes

Comme nous l’avons vu, les adultes sont plus sensibles au type de leucémie chronique. Dans le cas des adultes, le taux de survie à cinq ans est d’environ 40 %, après administration de médicaments de chimiothérapie. Chez les patients adultes atteints de LAL, le taux de survie à cinq ans est d’environ 35 pour cent.

Dans l’objectif d’augmenter le taux de survie des patients atteints de leucémie, des études sont en cours pour déterminer les causes et les approches thérapeutiques efficaces pour cette maladie. Même si, les causes exactes de la leucémie ne sont toujours pas identifiées, les experts médicaux sont d’avis que l’exposition répétée à des produits chimiques dangereux et à des radiations ionisantes est le principal facteur déclenchant du développement de ce cancer du sang. Et quelle que soit la tranche d’âge, le taux de survie estimé à cinq ans est d’environ 43%. Parmi les quatre types de leucémie, la LAL aurait le taux de survie le plus élevé chez les enfants et les adultes.

A lire aussi

Espérance de vie des personnes atteintes de paralysie cérébrale

Abigail Bellemaure

Espérance de vie pour le mésothéliome

Les façons naturelles de soulager la douleur

Comment se débarrasser naturellement des infections à levures

Alice Bélland Muller

Laissez un commentaire