Nos Libertés est un webmag
libre et sans contraintes,
ouvert aux participations !


Image default

La comparaison entre le CBD et le CBG est nécessaire en raison des similitudes entre les deux. Les études sur les cannabinoïdes ont mis l’accent sur les avantages de composés populaires comme le CBD et le THC.

Beaucoup ont utilisé ces composés pour leurs bienfaits sur la santé et leur valeur récréative. Cependant, il ne s’agit pas là des seuls composés aux nombreux bienfaits. L’un des composés sous-utilisés est le CBG (cannabigérol). Voici donc les différences entre le CBG et le CBD.

C’est quoi le CBD ?

Le CBD ou cannabidiol est un cannabinoïde (un composé chimique naturel) présent dans la plante de cannabis. Il est le deuxième cannabinoïde le plus répandu dans la plante de cannabis, après le THC (tétrahydrocannabinol) psychoactif. Il représente jusqu’à 40 % de l’extrait de la plante.

Au moins 85 composés actifs se trouvent dans les plantes de cannabis, et le CBD a rapidement gagné la faveur de ceux qui recherchent une approche différente du bien-être quotidien. Il présente des avantages de qualité pour le corps humain.

De nouvelles études semblent confirmer l’idée qu’il interagit avec le système endocannabinoïde (ECS), un réseau biologique composé de récepteurs cannabinoïdes, pour aider le corps à maintenir une santé et un bien-être globaux.

Le CBD est généralement extrait du chanvre, qui est cultivé pour contenir un minimum de THC. Les produits CBD dérivés du chanvre offrent les propriétés de toute la plante de chanvre (CBD, terpènes et autres cannabinoïdes) sans la présence de THC. Autour de ce sujet, vous pouvez découvrir le Guide du CBD pour en savoir plus.

CBG

C’est quoi le CBG ?

Le CBG (cannabigérol) est l’un des (nombreux) composés présents dans la plante de chanvre. Contrairement au THC, le CBG et le CBD sont tous deux des cannabinoïdes qui ne font pas planer. Il se trouve à l’état de traces dans les plantes de cannabis et de chanvre.

C’est un acide cannabigérolique (CBGA) qui est ensuite converti en THCA (acide tétrahydrocannabinolique) ou en CBDA (acide cannabidiolique) pour produire du THC et du CBD lorsqu’il est chauffé. Le processus de conversion du CBGA se produit avec l’aide d’enzymes lorsque la plante grandit et mûrit. Par conséquent, l’extraction d’une bonne quantité de CBG des plantes de cannabis nécessite une quantité conséquente de plantes.

De plus, l’un des principaux avantages du CBG est son effet apaisant sur le système digestif. D’après certaines études, ce composé avait des effets apaisants sur les parois du tube digestif des souris. Si le CBD représente environ 40 % de la composition du chanvre, le CBG en représente moins de 1 %.

Les différences entre le CBG et le CBD

Le CBG et le CBD ont des structures moléculaires différentes, qui font simplement référence au nombre et à la disposition des atomes d’oxygène, de carbone et d’hydrogène qui constituent un cannabinoïde.

Les structures moléculaires dissemblables signifient que le CBG et le CBD ont des formes tridimensionnelles différentes, et se lient donc aux récepteurs cannabinoïdes du corps de diverses façons et agissent sur le corps de manière distincte. Les deux composés activent aussi différemment vos récepteurs.

La stimulation de l’appétit est un autre moyen intéressant par lequel le CBG se distingue du CBD. Des recherches menées sur des rats ont montré que des doses de CBG encourageaient les petits animaux à manger plus du double de leur consommation normale de nourriture.

Il y a encore beaucoup à découvrir sur le CBD, le CBG et toute la grande famille des cannabinoïdes et autres composés bénéfiques que les plantes de chanvre et de cannabis produisent. La recherche est prometteuse, et les points communs et les différences entre CBD et le CBG sont sur le point de changer notre quotidien.

A lire aussi

Comment traiter une ampoule de brûlure

Abigail Bellemaure

5 remèdes naturels sains pour les blessures

Abigail Bellemaure

Comment arrêter les vomissements pendant la grossesse

Abigail Bellemaure

Comment le Chyawanprash reconstitue le Prana

Abigail Bellemaure

Laissez un commentaire