Nos Libertés est un webmag
libre et sans contraintes,
ouvert aux participations !


Image default

Ah, l’ortie ! Cette plante aux feuilles piquantes, bien connue pour sa réputation douloureuse auprès de ceux qui l’ont malencontreusement touchée, cache en réalité bien des vertus et bienfaits pour notre santé. Riche en vitamines, en acides aminés et dotée de propriétés diurétiques, l’ortie est une plante que vous devriez apprendre à connaître et à utiliser. Allons donc à la découverte de cette plante médicinale extraordinaire.

La récolte de l’ortie : un trésor de la nature à portée de main

Si vous êtes un adepte des balades en nature, il est fort probable que vous ayez déjà croisé le chemin de l’ortie piquante (Urtica dioica). On la retrouve notamment en Europe et en Amérique du Nord, souvent en bordure de chemin, dans les terrains vagues ou encore près des ruisseaux.

Pour récolter l’ortie, vous aurez besoin d’une paire de gants, pour éviter les désagréments causés par ses poils urticants. Choisissez les feuilles les plus jeunes, généralement situées en haut de la plante, elles sont plus tendres et ont une concentration plus élevée en vitamines et minéraux.

Tout sur l'ortie

L’ortie en cuisine : une plante aux multiples utilisations

L’ortie peut être consommée de différentes manières : en infusion, en soupe, en pesto ou même en purée. Sa saveur légèrement poivrée et sa richesse en nutriments en font un ingrédient de choix pour agrémenter vos repas.

En tisane, l’ortie stimule l’élimination des toxines grâce à ses propriétés diurétiques. Pour ce faire, il vous suffit de faire infuser une poignée de feuilles d’ortie dans de l’eau bouillante pendant une dizaine de minutes. Buvez cette tisane régulièrement pour bénéficier de ses vertus dépuratives.

Les bienfaits de l’ortie : une plante au service de votre santé

L’ortie n’est pas seulement un délice pour vos papilles, c’est aussi une véritable alliée pour votre santé. Elle est riche en acides aminés, en vitamines A, C et K, mais aussi en minéraux comme le fer, le calcium et le magnésium.

L’ortie a des propriétés anti-inflammatoires et est utilisée pour soulager divers maux, notamment les douleurs articulaires. Ses racines sont également utilisées pour traiter l’hypertrophie bénigne de la prostate. En effet, l’ortie agit comme un inhibiteur naturel de l’enzyme qui provoque l’agrandissement de la prostate.

A lire aussi :   Un régime alimentaire contre le reflux acide

Enfin, l’ortie est une plante bénéfique pour votre peau. Grâce à ses vertus apaisantes et cicatrisantes, elle est utilisée pour soulager les irritations cutanées, l’eczéma ou encore l’acné.

La conservation de l’ortie : profiter de ses bienfaits toute l’année

La récolte de l’ortie se fait généralement au printemps, mais il est tout à fait possible d’en profiter toute l’année. Pour ce faire, vous pouvez faire sécher les feuilles d’ortie et les conserver dans un contenant hermétique à l’abri de la lumière. Ainsi, vous pourrez profiter des bienfaits de l’ortie tout au long de l’année, sous forme de tisane ou ajoutée à vos plats.

L’ortie, souvent mal aimée en raison de son caractère urticant, mérite pourtant d’être redécouverte. Ses feuilles, ses racines, et même son eau d’infusion recèlent de nombreux bienfaits pour la santé. Que vous soyez un gourmet à la recherche de nouvelles saveurs, un adepte des remèdes naturels ou simplement curieux de découvrir les richesses que la nature a à nous offrir, n’hésitez pas à vous lancer dans la cueillette et l’utilisation de l’ortie. C’est une véritable aventure culinaire et médicinale qui vous attend, et qui sait, vous pourriez bien en faire un allié de taille pour votre santé et votre bien-être.

A lire aussi

Un smoothie avec un fruit congelé : voici comment faire ?

Maeva Philippaux

Aliments, fruits et légumes contenant du magnésium

Maeva Philippaux

Quels fruits manger quand on a du diabète ?

Abigail Bellemaure

Un régime alimentaire contre le reflux acide

Abigail Bellemaure

Laissez un commentaire