Nos Libertés est un webmag
libre et sans contraintes,
ouvert aux participations !


Image default

Travail de nuit pour un projet urgent, assistance maladie d’une proche, troubles du sommeil, … Diverses raisons entraînent certaines personnes de ne pas dormir pendant la nuit. Malheureusement, passer une nuit blanche ou ne dormir que quelques heures pendant quelques jours, voire quelques semaines, entraîne des problèmes de santé. Alors que vous ne dormez que quelques heures par nuit, ou n’arrivez même pas à fermer les yeux, depuis un certain temps, il convient de trouver une solution rapide et efficace.

1. Profiter d’une sieste

Vous n’avez pas bien dormi la nuit précédente ? Vous devez sans doute essayer de rattraper le manque de sommeil dès le lendemain. Une sieste de 10 à 20 minutes vous permettra de reprendre des forces. Si vous devez continuer de travailler, prenez des pauses, vers 10 heures le matin et vers 16 heures l’après-midi. Dormez dans la salle de repos ou encore dans votre voiture, en activant l’alarme pour éviter de dépasser le délai de sieste. Si vous dépassez d’une trentaine de minutes pour la sieste, vous risquez de ressentir une envie de dormir encore plus longtemps. Ce qui risque de nuire à votre performance au travail.

Dans le cas où vous pouvez prendre un congé, profitez-en pour vous reposer. Augmentez la durée de votre sommeil de la nuit, en profitant dés siestes de durée prolongée. Si vous avez mal dormi pendant une ou deux semaines, prenez une pause de deux ou trois jours pour vous remettre sur pied.

manque de sommeil

2. Reprendre le cycle de sommeil normal

Pour rattraper votre sommeil perdu, n’hésitez pas à prolonger votre repos, mais aussi à profiter des siestes. Par ailleurs, cette habitude ne devrait pas durer longtemps. Limitez-vous à un rattrapage accéléré en une semaine au plus. Par la suite, il faut reprendre votre cycle de sommeil normal.

Notez quelques détails pour bien dormir toutes les nuits :

  • Fixez une heure précise pour monter sur le lit, le soir. Il en est de même pour le réveil du matin ;
  • Ajoutez des rideaux épais sur toutes les ouvertures pour ne pas voir les variations de l’éclairage à l’extérieur ;
  • Éteignez les écrans une trentaine de minutes avant l’heure du coucher ;
  • Portez un bandeau écouteur pour dormir la nuit si vous êtes sensibles aux bruits ;
  • Diffusez de la musique douce ou pratiquez de la méditation, afin de favoriser la relaxation avant l’endormissement.
A lire aussi :   Comment utiliser le vinaigre de cidre de pomme pour le psoriasis

Dans le cas où votre trouble du sommeil se prolonge sur une longue durée, et entraîne des problèmes de santé, il est recommandé de consulter un médecin. Respectez toutes les consignes de ce professionnel, pour éviter d’aggraver vos maladies.

3. Adopter une alimentation saine et équilibrée

Une bonne alimentation pourrait vous aider à reprendre des forces, même si vous manquez de sommeil depuis quelque temps. Il n’est pas question de prendre des multivitamines et des boissons énergisantes, sauf en cas de prescription d’un professionnel de la santé. Oubliez désormais les aliments qui ne font qu’impressionner vos papilles et remplir votre estomac. Pas question de consommer des plats à réchauffer, de la nourriture en boîte et des menus des fast-foods. Pensez à cuisiner chez vous pour manger uniquement des aliments sains et frais.

Vous aurez principalement à consommer des légumes, des légumineuses, des fruits et des produits laitiers. Sans oublier les sources de protéines comme les œufs. Au lieu de miser sur des viandes rouges, privilégiez les viandes blanches mais aussi les fruits de mer. A noter qu’une bonne hydratation se révèle également d’une grande importance. Buvez 1,5 à 2 litres d’eau par jour. Les boissons industrielles sont à proscrire pour éviter l’excès de sucre dans l’organisme. Privilégiez des jus naturels faits maison avec très peu de sucre.

A lire aussi

Sécurité et spéculums gynécologiques réutilisables : ce que vous devez savoir

Abigail Bellemaure

Guide d’achat des meilleurs tensiomètres pour prendre la tension

Alice Bélland Muller

Espérance de vie pour le mésothéliome

Abigail Bellemaure

L’utilisation efficace des spéculums de Collin en gynécologie

Abigail Bellemaure

Laissez un commentaire