Nos Libertés est un webmag
libre et sans contraintes,
ouvert aux participations !


Image default

Le Beaujolais Nouveau, un vin emblématique de la région du Beaujolais en France, est célébré chaque année lors de sa sortie le troisième jeudi de novembre. De nombreux secrets de fabrication se cachent pour contribuer à la magie de ce vin. Découvrez dans cet article les étapes clés de la fabrication du Beaujolais Nouveau et les facteurs qui font de lui un vin unique.

L’originalité du cépage Gamay 

Le Beaujolais Nouveau est élaboré à partir d’un seul cépage : le Gamay. Il s’agit d’un cépage rouge qui est cultivé en grande partie dans la région du Beaujolais. Il est connu pour ses notes fruitées, légères et fraîches. Ce cépage est la clé de voûte du vin, lui conférant ses arômes distincts de fruits rouges tels que la cerise et la fraise.

La récolte manuelle 

L’une des particularités du Beaujolais Nouveau est que les raisins sont récoltés à la main. Cette méthode permet aux vendangeurs de sélectionner soigneusement les grappes les plus mûres et de garantir la qualité des raisins. La récolte manuelle est une tradition viticole qui préserve l’intégrité des raisins et qui est pratiquée avec une grande attention dans la région du Beaujolais.

secrets de fabrication

La macération carbonique 

Il s’agit d’une technique de vinification spécifique au Beaujolais Nouveau. Elle consiste à fermenter les raisins entiers, sans les écraser, dans un environnement riche en dioxyde de carbone. Cette méthode favorise l’extraction des arômes fruités du Gamay, tout en minimisant l’apport de tanins, ce qui donne au vin sa douceur et sa légèreté caractéristiques.

La vinification rapide 

La vinification de ce fameux vin est rapide et efficace. Après la récolte, les raisins subissent une macération courte, généralement de quelques jours seulement. Cela permet de conserver la fraîcheur des arômes de fruits et de préserver la vivacité du vin. Après la fermentation, le vin est rapidement mis en bouteille pour être prêt à être dégusté dès le troisième jeudi de novembre.

La préparation de la cuvée 

Les cuvées du Beaujolais Nouveau sont préparées à partir de différents lots de raisins provenant de vignobles variés de la région du Beaujolais. Les maîtres de chai, les experts en vinification, jouent un rôle clé dans la création de l’assemblage final. Ils choisissent soigneusement les lots de raisins qui apporteront des qualités spécifiques au vin, créant ainsi une cuvée harmonieuse.

A lire aussi :   Le guide complet pour faire du chocolat blanc en DIY

La date de sortie officielle 

La sortie officielle du Beaujolais Nouveau est le troisième jeudi de novembre, conformément à la réglementation française. Avant cette date, le vin ne peut pas être vendu ou consommé en dehors de la région du Beaujolais. Cette date symbolique marque le début de la saison de ce vin et est l’occasion de festivités à travers le monde.

La course contre la montre 

La vinification du Beaujolais Nouveau repose sur une course contre la montre. Les raisins sont récoltés, fermentés et mis en bouteille en un temps record. Cette rapidité permet au vin d’être dégusté dans son état le plus frais et le plus fruité. Les vignerons travaillent de longues heures pour garantir que le vin soit prêt pour sa sortie officielle.

Le bouchon spécial

Les bouteilles de Beaujolais Nouveau sont scellées avec un bouchon spécialement conçu pour le vin primeur. Ces bouchons en plastique ou en verre sont plus légers que les bouchons en liège traditionnels, ce qui facilite l’ouverture des bouteilles. Les bouteilles sont également munies d’une capsule métallique pour garantir leur fraîcheur.

A lire aussi

Comment savoir si on peut encore manger des pruneaux périmés ?

Abigail Bellemaure

Des méthodes simples pour préparer le beurre de truffe crémeux à la maison

Alice Bélland Muller

Découvrez pourquoi les corn flakes ont été inventés ?

Les atouts des matériels de restauration professionnels labellisés verts

Alice Bélland Muller

Laissez un commentaire