Nos Libertés est un webmag
libre et sans contraintes,
ouvert aux participations !


Image default

La croix est un symbole qui a traversé deux millénaires d’histoire pour se répandre sur la totalité des continents de notre planète. Elle est présente sous forme de pendentifs, dans les œuvres artistiques et les édifices religieux. Pourquoi la croix est-elle un symbole toujours si actuel ?

Pourquoi la croix est-elle un symbole fort ? Entre histoire et légende dorée

La croix, un objet de supplice

Dans l’Empire romain, la croix était utilisée comme instrument de torture et de mise à mort. Le supplice était utilisé par les Perses. Jésus, le Christ, a été condamné à la crucifixion par le préfet de Judée, Ponce Pilate, à la suite de la pression des autorités ecclésiastiques du temple de Jérusalem. Il s’agit d’une façon honteuse de mourir. Comment et pourquoi la croix est-elle un symbole qui est passé du statut d’infamie à celui d’espoir ?

« Par ce signe, tu vaincras »

La croix s’est imposée dans l’Empire romain au cœur d’un contexte politico-religieux. Au début du IVᵉ siècle, la foi chrétienne était ancrée sur l’ensemble du territoire impérial et concurrençait les croyances païennes. Selon l’historien Eusèbe de Césarée, au cours d’un rêve avant la bataille du pont Milvius (312), l’empereur Constantin eut une vision dite de la « Croix glorieuse ». L’inscription « Par ce signe, tu vaincras » y figurait.

Les pendentifs croix que portent des milliards de Chrétiens sont le témoignage de cet héritage millénaire. Des sites d’e-commerce, comme celui d’Holyart, vous proposent de nombreux modèles de colliers simples ou plus précieux, qui permettent de porter sur soi des figures religieuses emblématiques, telles que la Vierge Marie et le Christ, saint Benoît ou le pape François.

symbole croix

Un symbole fort dès l’origine de la foi chrétienne

Bien avant de devenir un symbole de l’Empire romain, la croix fut un moyen de reconnaissance pour de nombreux chrétiens des origines. Il serait inexact de prétendre que la croix est devenue un symbole fort du christianisme simplement à la suite de la conversion de l’empereur Constantin.

En l’an 79, une éruption du Vésuve fige le temps à Pompéi et Herculanum. Cet événement cristallise de nombreux vestiges, notamment chrétiens. Ils témoignent d’une implantation solide de la foi en Jésus-Christ dans la péninsule italienne dès le Ier siècle. Des fouilles archéologiques ont mis à jour la présence d’une croix chrétienne, gravée sur le mur d’une maison, près d’une niche servant à honorer les mystères divins.

La croix : un puissant symbole théologique

La force de la théologie chrétienne a renversé la signification de la croix, qui est devenue la représentation du sacrifice du Christ par amour de la création divine. L’agapè, ou l’« amour divin » en grec, s’est manifesté dans le Christ qui a subi les pires outrages et la mort pour ouvrir les portes du Royaume des Cieux aux humains. C’est encore un emblème de vie et de renaissance : la crucifixion du Christ précède la résurrection, promise à l’ensemble des chrétiens.

Pourquoi la croix est-elle un symbole fondamental ? Parce que la théologie a su la transformer en symbole éternel d’amour et d’espérance. Les différentes traditions chrétiennes (catholiques, orthodoxes et protestantes) l’ont déclinée sous différentes formes pour étendre son sens théologique. C’est incontestablement la preuve qu’un symbole peut disposer d’une puissance universelle. N’hésitez pas à lire cet article très intéressant sur la paralysie d’analyse, qui concerne une part non négligeable de la population française.

A lire aussi

Le pays le plus riche du monde

Abigail Bellemaure

Alexandra Daddario : biographie de l’actrice américaine

Abigail Bellemaure

5 avantages importants de recréer l’expérience cinématographique à domicile

Abigail Bellemaure

Les symboles sataniques et leur signification

Abigail Bellemaure

Laissez un commentaire